Témoignage: Je suis représentante des usagers.

Chers lecteurs, chers curieux, j’ai le plaisir cette semaine d’inaugurer une nouvelle rubrique « Invité.e.s », et vous propose un témoignage, autour de la représentation des usagers de la psychiatrie.

Ce témoignage prend la forme d’une brochure a destination des structures travaillant avec des patient.e.s ou des ex-patient.e.s, éditée par l’instance régionale d’éducation et de promotion de la santé (IREPS) Bretagne.

Les mots réunis ici sont le fruit d’échanges substantiels entre une représentante d’usager et une professionnelle de la promotion de la santé, Amélie Chantraine. C’est un aperçu de plus de 25 heures d’échanges téléphoniques, où sont abordés la vie avec la maladie, le parcours de soin, la participation à des instances…

Cette brochure s’intéresse en particulier à la représentation des usagers, comme un survol des réflexions qui ont émaillées le parcours de la personne qui témoigne où le témoignage sert de support à une vue plus large.

Ce témoignage m’a touché, pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, c’est celui d’une collègue, avec qui les liens continuent de se tisser, c’est le témoignage d’un engagement militant au long cours. Certains de ses mots font écho à ce que je vis parfois, et ils nous ont permis toutes deux d’entamer une conversation autour de ces questions, qui nous fait déjà beaucoup de bien, qui peut-être ouvrira d’autres possibles.

Je trouve aussi que ce témoignage donne un aperçu, de manière très directe ou en filigrane des difficultés liées à la place des usagers dans les instances représentatives, qu’elles soient d’ordre personnelles, liées à notre santé, ou liées au fonctionnement des institutions. Exprimer et adresser ces difficultés n’est pas aisés, mais de telles initiatives posent les bases de possibles évolutions, d’une représentation effective, pleine.

Je suis aussi sensible au travail réalisé par Amélie Chantraine, ce temps et ce soin consacré à l’expression d’une parole trop rare, quand le travail des usagers représentants est trop souvent invisible.

Enfin, parce que le parcours qui s’expose ici est aussi fait d’expérience riches, positives, de belles alliances, et que ces rencontres sont le cœur et le feu de nos engagements militants.

Je m’efface et vous laisse découvrir ce beau travail:

Si vous souhaitez participer à la diffusion de ce document, ou continuer de vous renseigner sur ce projet, une adresse mail est disponible à la fin de la brochure.

Bravo à toutes deux!

À nos folies,

Sarah

Psssst: L’objet de cette rubrique « Invité.e.s » est de vous présenter des initiatives qui ont attiré mon attention. Ces initiatives ne m’appartiennent pas, même quand, comme ici, je rédige un court texte pour accompagner les documents. La question de la représentation des usagers de la psychiatrie au sein des institutions m’intéresse beaucoup, et sera probablement l’objet d’un futur article.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s