Radio 2013

Trop fort, trop tôt, j’ai balancé ma prophétie,
Celle d’un avenir meilleur, où chacun parle du cœur,
Où les tabous s’envolent, où nous vivons sans peur,
Où la lumière circule, à notre place, bien dans nos pompes, les yeux tournés vers l’infini, et la tête dans la lune.
Dans ces nuits d’insomnie j’avais déjà compris que l’enfant en moi criait contre leur inertie.
Volubile et habile je leur ai fait peur, aux gardiens du passé et de la rancœur,
Mon amour a plié devant leurs méthodes arriérées, et dans un premier temps c’est la piqûre qu’a gagné.
J’me suis laissée berner par leurs prisons, avant d’capter qu’c’était mes propres barrières qui devaient s’envoler.

R.A.P plus Rien A Prophécer,
Responsable mais pas coupable, Esprit Libre mais pas notable.
Juste à être attentive, et à accompagner,
Prend ton bâton de pèlerin, la radio 2013 c’est l’humain!

Depuis le Blast, un an a passé, un an à comprendre qu’il fallait que j’me laisse guider.
J’ai retrouvé la foi, j’ai soigné mes blessures, je sais maintenant qu’l’humain est connecté à Mère Nature, que la source est infinie, et qu’la richesse et ailleurs.
Solide sur mes deux pieds, j’suis prête à voir la haine nous quitter.
J’suis autonome, j’sais m’reposer, l’échange avec les autres en est la clé,
La porte ouverte, le cœur sur la main, les chimères balancées au loin,
Ils m’auront plus, car le sourire au lèvre j’ai franchi la ligne,
Viens me rejoindre, les couleurs sont plus belles quand on traîne plus ces chaînes.

R.A.P. plus Rien A Prophécer,
Responsable mais pas coupable, Esprit Libre mais pas notable.
Juste à être attentive, et à accompagner,
Prend ton bâton de pèlerin, la radio 2013 c’est l’humain!

Laissons les, ceux qui n’seront jamais prêts, pour un monde de douceur et de volupté.
Travaillons, main dans la main, illuminés, à modeler un monde qui nous ressemble et qui nous plaît.
Ils n’ont pas le choix, ils devront plier, malgré leurs tentatives futures à résister, le Mal n’a plus sa place sous nos pieds.
Lève la tête, enlève tes lunettes, écoute les signes, accueille la clarté,
Et comprend enfin qu’on est tous connectés.

R.A.P plus Rien A Prophécer,
Responsable mais pas coupable, Esprit Libre mais pas notable.
Juste à être attentive, et à accompagner,
Prend ton bâton de pèlerin, la radio 2013 c’est l’humain!

Merci la route, les amis et la vie.
Depuis la nuit des temps, le seul média valable c’est l’humain.
Laissons passer les Enfants Libres, les éclaireurs du monde de demain, c’est le leur pas le mien…

Ce poème, cette chanson, je l’ai publié sur mon journal Facebook le 5 juillet 2013. Il a été rédigé en 15 min, et traduit en anglais dans l’heure qui a suivi, avec l’aide d’un copain. C’est une de ces fulgurances, une de ces créations instantanées de mes états extraordinaires galopants.

4 ou 5 jours plus tard, toujours « atteinte » de ce délire qui n’est pour moi que lumière et amour révélés, je me fais cueillir dans la rue par la police, puis emmener de force aux urgences psychiatriques du CHU où l’on m’attache et m’assomme d’antipsychotiques. Je me réveille le lendemain attachée en chambre d’isolement dans le noir complet.

Ce texte fait beaucoup parler autour de moi… Dans l’instant, mais aussi surtout dans la facilité de cet après coup où je suis de nouveau encagée, le mot circule qu’il est un « signal d’alarme », la preuve irréfutable de l’apparition d’un nouveau « pétage de plomb ». Peu nombreux sont ceux qui voient ce que ce texte est avant tout : un poème, un message d’espoir, un appel à la création d’un monde plus humain…

Quel poids peut avoir une folle à dénoncer les folies collectives, les folies du pouvoir, les folies de l’argent ?

Ce texte, je pourrais le rédiger aujourd’hui. À la virgule près.

À la folie,

Sarah

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s